L'école doctorale SDSV

Le doctorat

Financements

Direction de thèse

Liens utiles

Open Call: Phd School of Life Sciences, University of Geneva

18/10/19

The PhD School of Life Sciences at the University of Geneva is pleased to announce the Winter Call 2020 for PhD applications, deadline November 15th 2019.

The newly created school strives to educate tomorrow’s innovative, independent scientists. The PhD School offers the opportunity to perform research in one of the most innovative universities in the world.

Students will join a multidisciplinary environment, uniting over 130 research groups in 6 competitive programs:

Students benefit from core training in their home program and any other training of their choice, including training opportunities offered at the partner universities in Lausanne, Fribourg, Neuchâtel, and Berne. The School encourages scientific and social exchange among students in all programs through annual PhD retreats and the PhD Forum.

The PhD School invites applications from motivated candidates all over the world. Applicants should hold or expect to obtain shortly a Master’s degree or equivalent from a university in a field of Life Sciences.

Geneva rates among the top ten cities for quality of life, and offers many cultural and sportive opportunities outside PhD life. Students in the research groups of the School are guaranteed a stipend commensurate with the cost of living in Geneva.

Website - Email contact - Application link

Open positions for postdocs, PhD students and research assistants, Evolutionary genetics of development, Braendle lab, Institute of Biology Valrose, Nice

23/07/19

We currently have several positions available in the context of two research projects focusing on the evolution of development in nematodes. For more information on our lab, research interests and host institute, see www.braendlelab.net <http://www.braendlelab.net/>

Project 1. Evolutionary genetics and experimental evolution of development

This project, in collaboration with Henrique Teotonio (Institut de Biologie, Ecole Normale Superieure, Paris, aims to characterize the effects of different breeding systems on the evolution of C. elegans hermaphrodite germline development. The key objectives are (1) to perform experimental evolution under different sex ratios of males, females and hermaphrodites; (2) to characterize the genetic basis of hermaphrodite germline traits through genetic transformation methods and a genome-wide association study; and (3) to determine how natural selection at candidate loci depends on hermaphrodite germline developmental evolution.

Starting date: flexible

For relevant background information see:

Project 2. The role of developmental genetic architecture in shaping evolutionary trends

This project, in collaboration with Marie-Anne Félix (Institut de Biologie, Ecole Normale Superieure, Paris, will investigate how developmental architecture may limit or bias the phenotypic spectrum obtained after random mutation. Whether such biases in the production of phenotypic variation may influence evolutionary trends is poorly understood. Here we address this problem using random mutation lines to explore whether differential mutational sensitivity of developmental cell fates can explain divergent evolutionary patterns in the fates of different homologous vulval precursor cells in two clades of nematodes. This project will (1) quantify mutability of these cell fates in wild isolates of Caenorhabditis and Oscheius, (2) connect these experimental data with patterns of evolutionary variation in these traits in the two genera, and (3) characterize the developmental genetic basis for this differential mutability. The results will be among the first to causally connect mutability, developmental biology and evolutionary trends. This approach is unique as it integrates molecular and evolutionary genetic analysis at the single-cell level.

For relevant background information see:

PhD candidates are expected to have a master’s degree in evolutionary biology and an understanding of the fundamental problems of quantitative genetics, population genetics and developmental genetics, including QTL and GWAS mapping. Candidates with experience in computer programming, experimental evolution, developmental phenotyping and statistical analysis of large data sets are preferred.

To apply, send a CV, a letter of motivation, and the contact information for two referees as a single PDF file to and Christian Braendle . Informal inquiries are welcome.

Contrat doctoral biologie cellulaire à l'Institut Génétique et Développement de Rennes

24/07/19

La régulation du volume cellulaire est un aspect essentiel de la biologie des cellules eucaryotes. Chez les métazoaires, cela contribue à définir la taille et la forme des organismes et joue un rôle important dans le développement et l'architecture des différents tissus. A l'échelle de la cellule unique, volume et surface régissent non seulement la façon dont les cellules perçoivent des stimuli externes et interagissent avec leur environnement, mais également leur chimie et leur organisation internes. Le volume cellulaire est une caractéristique complexe qui est régulée par des facteurs à la fois génétiques et environnementaux. Il a un impact évident sur de nombreux processus, allant de la dynamique du cytosquelette à l'établissement des taux globaux de transcription, et il représente l'un des paramètres les plus pléiotropiques en biologie cellulaire. Malgré cela, notre compréhension des contrôles qui établissent la taille d'une cellule et de leur influence sur les fonctions biologiques reste limitée.

Un domaine clé de la biologie cellulaire qui est resté inexploré est la façon dont le volume cellulaire pourrait être modulé au cours de l'évolution dans le contexte de la réponse des cellules à des environnements chimiques et physiques spécifiques. La difficulté d'étudier le volume cellulaire, en particulier chez les cellules mammifères, est responsable de notre connaissance limitée de ses fonctions fondamentales. Pour étudier ce problème complexe, nous utiliserons la levure de fission Schizosaccharomyces pombe, modèle génétique simple mais puissant chez lequel la régulation de la taille des cellules représente un domaine de recherche important. Nous prendrons une stratégie unique pour évaluer si le volume cellulaire est à la fois une cible et un acteur des processus d'évolution, en nous basant sur des approches expérimentales ainsi que sur des souches naturelles de levure de fission.

Consulter l'offre sur portail emploi du CNRS

Proposition d'un sujet de thèse financée au MNHN (hors concours ED577) : "Identification des bases génomiques de la spéciation écologique"

19/07/19

La thèse portera sur les "Bases génomiques de la spéciation écologique chez la drosophile : à l’interface entre la neurogénétique et la biologie de l’évolution". Elle est encadrée par Amir Yassin, Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité au MNHN. Un financement de thèse de 3 ans est assuré sur un projet ANR acquis par le laboratoire.

Téléchargement de l'annonce

Offre de thèse financée par l'ANR à l'IBMP de Strasbourg

15/07/19

Kamel Hammani, chercheur CNRS de l’IBMP à Strasbourg, ouvre un sujet de thèse en biologie financé par l'ANR dans son équipe : "Exploiter des protéines synthétiques de liaison à l’ARN pour le contrôle ciblé de l’expression génétique dans les organismes vivants"/"Engineering synthetic RNA binding proteins for the site-specific regulation of gene expression in living organisms").

Téléchargement de l'annonce

15 bourses de thèses en évolution appliquée à la médecine et à l'agronomie, Kiel, Allemagne

15/07/19

L'université de Kiel (nord de l'Allemagne) propose 15 bourses de thèse dans le thème "translational evolutionary research", i.e. l'étude de problèmes appliqués sous l'angle de la biologie évolutive : application en médecine (par ex. évolution de la résistance antibiotique, cancer etc.) et quelques thèmes plus agronomiques / halieutique (par ex. évolution de résistance agronomique, évolution en réponse à la pression de pêche).

Le principe est assez original et interdisciplinaire avec des bourses de thèse en tandem sur une même thématique, par ex. une thèse plus expérimentale et une plus théorique.

Le centre de Kiel est relié par ailleurs au Max Planck Institute for Evolutionary Biology, situé à Plön. Les laboratoires sont internationaux et on y parle donc anglais.

Candidatures avant le 15 août 2019

CNRS-funded PhD available in Montpellier on malaria parasite genomics

8/07/19

A 3-year PhD is available to start around Sep/Oct 2019. We work on single-cell genomics and transcriptomics of the malaria parasite Plasmodium falciparum using isolates from asymptomatic infections collected in Africa.

We are looking for a candidate with a background in ‘Omics’ data analysis and population genetics. Candidates from a mathematical/statistical background with basic knowledge of biology are also encouraged to apply.

Salary is €2135 per month.

Please register your interest by sending me an email and apply on the CNRS portal.

Full details here

Thèse financée à Rennes : génomique et spéciation chez les lamproies

20/06/19

Une thèse financée intitulée « Divergence génomique et spéciation chez les lamproies » est proposée au sein de l'UMR Ecologie et Santé des Ecosystèmes (ESE) à Rennes. Le descriptif (français et anglais) est disponible sur ce lien de l'école doctorale EGAAL.

Date limite de candidature : 26 juin 2019

Contact pour toute information supplémentaire,

CNRS-funded PhD available in Montpellier on malaria parasite genomics

20/06/19

Antoine Claessens works on single-cell genomics and transcriptomics of the malaria parasite Plasmodium falciparum using isolates from asymptomatic infections collected in Africa.

A 3-year CNRS-funded PhD is available to start around Septembre 2019 (date is somewhat flexible).

He is looking for a candidate with a strong background in ‘Omics’ data analysis and population genetics. Candidates from a mathematical/statistical background with basic knowledge of biology are also encouraged to apply.

The position will remain open until a suitable candidate is selected.

Thèse financée en biologie cellulaire à Rennes

14/06/19

Thèse en biologie cellulaire dans l’équipe de Damien Coudreuse (IGDR, Rennes) financée par l'ANR et la Région Bretagne.

Il y a une seconde proposition de thèse financée par l'ANR dans la même équipe sur un autre aspect de son qui s’intéresse à la relation entre le volume d’une cellule et son évolution.

Téléchargement de l'annonce

Sujets de Thèse "Make our Planet Great Again"

06/10/17

uite à l’initiative « Make Our Planet Great Again » lancée par le Président de la République le 1er juin dernier en soutien aux engagements internationaux liés à l’accord de Paris, une plateforme qui recense l’ensemble de l’offre française de stages de master, doctorat et post-doctorat «Make Our Planet Great Again» est mise en place.

Cette plateforme gérée par Campus France, permettra aux candidats de retrouver l’ensemble des sujets de recherche sur les thématiques suivantes :

Pour poster un sujet (stage de master, doctorat, post-doc) sur cette plateforme :

  1. Créez un compte,
  2. Connectez-vous ensuite,
  3. Allez ensuite dans « MES OFFRES » puis «Ajouter une Offre»,
  4. Entrez le détail de votre offre, en anglais, en cochant la case «Make Our Planet Great Again».

L’offre sera publiée jusqu’à la date d’expiration que vous indiquerez.

En plus des offres pour lesquelles vous disposez d’un financement, vous pouvez aussi poster des offres de doctorat «Boursie », pour les candidats qui ont la possibilité de venir effectuer leur doctorat en France avec un financement de leur gouvernement.