L'école doctorale SDSV

Le doctorat

Financements

Direction de thèse

Liens utiles

Le comité de suivi individuel (ex-comité de thèse) : Paris-Saclay et PSL

21/10/19

L’objectif du comité de suivi individuel doit se réunir impérativement dans les 6 mois après la première inscription. Il doit ensuite se réunir chaque année avant la réinscription.

Le comité de suivi individuel est constitué d’au moins deux experts scientifiques extérieurs au laboratoire du doctorant (incluant le tuteur) et du directeur de thèse. Les experts sont proposés par le doctorant en concertation avec le directeur de thèse, et soumis à l’approbation du directeur de l’École doctorale. La composition du comité de suivi individuel doit être saisie dans ADUM.

L’organisation de la réunion est entièrement gérée par le doctorant qui doit contacter les personnes concernées suffisamment à l’avance pour respecter les délais.

Le déroulement proposé de ces réunions est le suivant :

  1. Exposé des travaux par le doctorant puis discussion scientifique
  2. Discussion sur le projet professionnel et les formations
  3. Entretiens séparés des experts extérieurs avec le(s) directeur(s) de thèse d’une part et avec le doctorant d’autre part.

À l’issue de la réunion, un court rapport sous forme de fiche est rédigé par les experts.

Téléchargement du formulaire de comité de suivi individuel à SDSV

Ce rapport doit en particulier donner l’avis du comité sur l’état d’avancement du projet de thèse, les acquis au moment de la réunion, les difficultés rencontrées, qu’elles soient scientifiques ou personnelles, et sur la poursuite ou non de la thèse. Il doit être signé par l'ensemble des membres du comité et transmise au secrétariat de l'ED.

Le tuteur de thèse : Paris-Saclay et PSL

03/10/16

Au moment des inscriptions en thèse, chaque doctorant de l’École devra nous indiquer le nom de son tuteur de thèse. La nomination des tuteurs s’effectuera lors de la signature de la fiche d’inscription par le Directeur de l’École Doctorale, qui validera la proposition du doctorant, ou à défaut, pourra nommer un autre tuteur.

Si les instituts ont déjà mis en place un tutorat spécifique, l’École ne souhaite évidemment pas en imposer un supplémentaire et elle acceptera le tuteur proposé par l’institut d’appartenance.

Dans les cas d’une co-direction de thèse, possible seulement pour les co-tutelles internationales, il n’est pas indispensable d’ajouter un tuteur.

Dans tous les autres cas, le Directeur de l’École invite les doctorants à discuter avec leur Directeur de thèse pour faire une proposition de tuteur à l’École. Il est souhaitable que le tuteur n’appartienne pas à la même unité de recherche que celle du Directeur de thèse. Le tuteur n'est pas forcément titulaire d'une HDR.